Un texte fortuit mène Laura Siegemund et Edouard Roger-Vasselin au titre en double mixte à Roland-Garros

La paire de double franco-allemande a battu Desirae Krawczyk et Neal Skupski, 6-4, 7-5, jeudi.

PARIS—Laura Siegemund n'avait initialement pas de double mixte dans son programme à Roland-Garros cette année. Les plans originaux d'Edouard Roger-Vasselin ont explosé dans une fumée proverbiale.

Lorsque l'Allemande a reçu un SMS inattendu de Roger-Vasselin, un joueur avec qui elle avait toujours voulu partager le terrain, un avenant a été ajouté à son itinéraire parisien.

« Souvent, je voulais vraiment mal jouer avec lui, et il était déjà prêt ou dans une autre situation. Ensuite, je me suis dit : « d'accord, je ne peux pas dire non à ça » », a expliqué Siegemund à la presse.

Roger-Vasselin et Siegemund sont revenus d'un set perdu lors de trois matchs consécutifs menant à la finale de jeudi.

Roger-Vasselin et Siegemund sont revenus d'un set perdu lors de trois matchs consécutifs menant à la finale de jeudi.

Reprenant l'offre du Français deux heures avant la date limite d'inscription, la décision s'est avérée payante avec la fin la plus douce possible jeudi : un trophée du Grand Chelem.

Siegemund et Roger-Vasselin, deuxièmes têtes de série, ont battu Desirae Krawczyk et Neal Skupski, quatrièmes têtes de série, 6-4, 7-5, sur le court Philippe Chatrier.

Alors que Skupski a été brisé lors du match d'ouverture de la compétition, lui et Krawczyk ont ​​eu de nombreuses occasions d'effacer le déficit. Tenant bon, Siegemund et Roger-Vasselin ont évité sept balles de break en route pour remporter le premier set.

Puis, mené 2-4 dans le deuxième set, le tandem américano-britannique a tenu 30-40 sur le service de Krawczyk. Quatre pauses consécutives ont suivi, Roger-Vasselin n'ayant pas pu terminer le match après avoir détenu le point de championnat à 40-40.

Roger-Vasselin et Siegemund réagissent après avoir conclu un point de championnat.

Roger-Vasselin et Siegemund réagissent après avoir conclu un point de championnat.

Cette déception n'a pas duré longtemps, puisque le favori local et son partenaire ont saisi huit des dix derniers points pour triompher lors de leurs débuts en équipe.

« Vraiment sympa de gagner à domicile. C'est le plus gros tournoi pour moi, donc avoir le trophée ici dix ans après avoir gagné en double ici, c'est assez spécial», a déclaré Roger-Vasselin.

« Je suis vraiment heureux d'avoir décidé de dire oui », a ri Siegemund.

« C'est tout simplement génial d'avoir quelqu'un qui peut jouer autant de choses et de tactiques différentes, et j'ai vraiment apprécié ça. »

Roger-Vasselin a célébré sa première couronne en double mixte, tandis que Siegemund a ajouté à sa course au titre à l'US Open 2016 avec Mate Pavic.

Krawczyk et Skupski, doubles champions de Wimbledon, ont terminé deuxièmes pour le deuxième tournoi majeur consécutif.