Barbora Krejcikova s’impose en demi-finale pour la première fois à Wimbledon, en éliminant Jelena Ostapenko

Krejcikova a remporté la bataille des anciennes championnes de Roland Garros, refroidissant une Ostapenko en feu pour signer son meilleur résultat en simple en Grand Chelem depuis 2021.

Barbora Krejcikova s’est qualifiée pour sa première demi-finale en simple en Grand Chelem depuis qu’elle a remporté le titre de Roland Garros en 2021, en remportant une bataille d’anciennes championnes parisiennes contre Jelena Ostapenko, 6-4, 7-6 (4).

Ancienne numéro 2 mondiale, la tête de série numéro 31 a poursuivi son impressionnant retour en forme après une saison marquée par les blessures, refroidissant la tête de série numéro 13 en feu en une heure et 40 minutes sur le court numéro 1.

Krejcikova est arrivée au All England Club décidément sous le radar après avoir manqué le Sunshine Swing en raison d’une blessure au dos et n’avoir remporté aucune victoire sur terre battue, terminant dernière du premier tour de Roland Garros face à Viktorija Golubic.

Bien qu’elle ait réalisé un parcours solide jusqu’aux quarts de finale du Rothesay Classic à Birmingham, ce n’est que lorsque la Tchèque, très efficace, a commencé sa campagne à Wimbledon qu’elle a retrouvé sa meilleure forme, atteignant son deuxième quart de finale majeur de la saison et le premier en dehors de l’Open d’Australie depuis près de trois ans (US Open 2021).

Après avoir survécu à un match en trois sets contre Veronika Kudermetova, elle a remporté ses trois matchs suivants sans perdre un seul set, surpassant une Danielle Collins en forme pour vaincre la tête de série n°11 et réserver une huitième rencontre en carrière contre Ostapenko.

La championne de Roland Garros 2017 avait retrouvé son meilleur niveau à SW19, se qualifiant pour les quarts de finale sans perdre un seul set et ne perdant que 15 jeux au total. Avec un face-à-face 5-2 contre Krejcikova, dont une victoire sur gazon en 2023, Ostapenko a pris le départ rapidement et a remporté les six premiers points de leur rencontre mercredi.

Krejcikova s’est rapidement ressaisie et a marqué un break précoce sur le service de la Lettone, inversant un déficit de 40-15 avec des retours bien frappés, et a finalement tenu bon pour décrocher une avance d’un set.

Ostapenko a eu du mal à prendre le dessus sur le service de Krejcikova, mais elle a trouvé une opportunité dans le deuxième set et a tenu bon dans un cinquième jeu marathon pour prendre l’avantage 4-1 sur sa rivale. Sans se laisser décourager, Krejcikova a remporté les quatre jeux suivants alors qu’Ostapenko, frustrée, a fait une faute sur un coup droit gagnant de Krejcikova, ce qui lui a donné l’occasion de servir pour le match.

A deux points de la défaite, Ostapenko a fait preuve de courage dans la dernière ligne droite et s’est créé deux occasions de break, qu’elle a converties lorsque Krejcikova a commis une double faute. Revigorée par ce sursis, Ostapenko a réussi à maintenir son service pour mettre Krejcikova à deux doigts d’un set décisif.

Krejcikova s’est ressaisie et a répondu avec une prise de balle de son côté, et est sortie d’un échange de mini-breaks avec une avance de 4-2 au changement de côté. Surpassant Ostapenko pour gagner trois balles de match, Krejcikova a converti la deuxième pour son immense plaisir en un peu plus de 90 minutes, saluant sa rivale vaincue par une chaleureuse accolade au filet.

La prochaine adversaire de Krejcikova sera la championne de Wimbledon 2022, Elena Rybakina : la tête de série n°4 a éliminé la demi-finaliste de 2023 Elina Svitolina, 6-3, 6-2, pour atteindre sa première demi-finale majeure en 18 mois (Open d’Australie 2023). Krejcikova mène 2-0 face à Rybakina dans leurs confrontations directes, leur dernière rencontre remontant à Ostrava en 2022.